Actualité RougeCuir

  Fantasme : Le piercing intime

On retrouve les premières traces du piercing intime à l'époque du néolithique. Le piercing intime ou génital a été tout d'abord remis au goût du jour par le milieu sadomasochiste et ses pratiques extrêmes. Il est depuis devenu très tendance, essentiellement pour son côté esthétique mais également pour son association au milieu libertin. Il est majoritairement porté au niveau du téton pour son pouvoir érogène, mais peut se retrouver dans des zones bien plus coquines.

La femme le porte :

  • au niveau du capuchon sous forme de bouclier intime ou de banane pour capuchon du clitoris. Par ses effleurements continuels sur le clitoris, il sera la source de délicieux plaisirs tout au long de la journée.
  • directement au niveau du clitoris (plus rare car peu recommandé)
  • au niveau des petites ou grandes lèvres, sous forme d'anneaux intimes ou d'étriers intimes. Il éveille les fantasmes du partenaire en pimentant les jeux sexuels.

Chez l'homme, le piercing intime ou génital est retrouvé :

  • au niveau du gland (Prince Albert, Dydoe, Ampallang, Apadravya, Magic cross) et du prépuce (Foreskin, Frenum). Vous découvrirez et partagerez avec votre partenaire de nouvelles sensations uniques lors de la pénétration.
  • au niveau des testicules (Hafada, Lorum) et sa version entre les testicules et l'anus (Guiche)

Inoki-piercing.fr et RougeCuir.com vous proposent toute une gamme de bijoux et piercings intimes tels anneaux, fers à cheval & barbell.

© Copyright RougeCuir ® 2007-2019